Historique

1976 : le début d’une grande aventure
Sous l’impulsion de la ville de Celles-sur-Belle et de son maire Pierre Billard, la municipalité construit une salle omnisports. Quelques Cellois (Jean Marie Roy, Gérard Andrault, Gilbert Sabourin, Ariel Berthonneau, Eric Simon…) exilés à Melle dans le cadre d’une entente handballistique décident de revenir pour développer cette discipline encore nouvelle dans le sud des Deux-Sèvres. Ils fondent l’association du HandBall Club Celles-sur-Belle en mai 1976.

 

1986 : la relève arrive
Dix ans après avoir créé le club, les anciens manifestent l’envie de laisser ce jeune club à une nouvelle génération. Jean Marie Roy se retire de la présidence pour se consacrer à d’autres activités, c’est alors Joël Meynieux, joueur et fidèle du club qui prend sa succession.

 

Les années 2000 : le rêve devient réalité en accédant au championnat national
Le début des années 2000 est faste pour le club puisque les garçons accèdent à la Nationale 3 (sous les ordres de Jean Marie Dunord et Franck Barboza) et les filles à la Nationale 2 sous la houlette de Fréderic Vignier. Une magnifique saison pour le HBCC et cette génération de surdoués menée par des capitaines emblématiques tels que Luc Girard pour les garçons et Sandrine Jarson pour les filles.
Dans un même temps, le club décide d’axer sa politique de développement sur la filière féminine en affichant, avec son entraîneur, Fréderic Vignier, des ambitions à la hausse. Les résultats ne se font pas attendre avec un 1er titre de championne de France de Nationale 3 en 2003 et de vice championne de France de Nationale 2 en 2005.
Après 19 années de présidence, Joel Meynieux laisse les rênes du club à Dominique Giraud. Une page importante du club se tourne…


Le HBCC entre dans une nouvelle ère…
En 2006, les Celloises, pour leur 1ère saison en Nationale 1 obtiennent le titre de championne de France contre La Crau à Celles-sur-Belle. Devant un public aux anges, les Celloises obtiennent le ticket de la montée en Division 2 Féminine et entrent ainsi dans l’antichambre de l’élite du handball français.
Grâce au soutien des collectivités locales, le HBCC se dote d’une nouvelle salle moderne, dédiée 100% handball, pouvant accueillir plus de 1 000 personnes.
Dominique Giraud, démissionne en mai 2008 et c’est Fréderic Vignier qui lui succède au poste de président. Milenko Kojic devient alors, entraîneur de l’équipe élite.
Sous l’impulsion de son nouveau président Frédéric Vignier, d’une nouvelle équipe de chefs d’entreprise et de bénévoles, le club se lance un challenge : maintenir et développer un club féminin de haut niveau dans un milieu rural. En 2013, aprés 7 belles années dans l'antichambre de la LFH, l'équipe première est rétrogradée en Nationale 1. L’équipe réserve  est en prénationale tout comme l'équipe masculine. Les moins de 18 ans féminine retrouvent le championnat de France.

 

Grâce à des bases intactes et une structuration complète le HBCC poursuit son rêve :

Les Celloises remontent à la suite de la deuxième saison en Natoinale 1 avec Vincent Philippart qui fait son retour au club et se retrouvent en 2015 une nouvelle fois en Division 2 Féminine. Soucieux que ce plaisir ne soit pas quéphémère, le club se structure en obtenant le statut VAP (voie d'accession au professionnalisme). Ce statut est essentiel pour accéder en première division : la LFH. La LFH annonce de plus qu'ils sont désireux de créer un championnat à 12 clubs pour 2016/2017, contre seulement 10 jusqu'alors. Les deux premiers clubs VAP en Division 2 monteront et le troisième effectuera un barrage contre le dernier de LFH. Mais surprise pour le HBCC, seuls trois clubs inscrits en Division 2 possèdent ce statut essentiel pour monter en LFH. Le club est alors comblé de pouvoir disputer un match de barrage pour les 40ans du club contre une équipe de LFH.

Suite aux difficultés rencontrées par un club de LFH, le 3ème club VAP se voit alors ouvrir une porte vers la LFH. A partir de là, une réflexion de grande envergure est lancée et tous les membres actifs du club sont concertés. La décision finale est prise en mars 2016 et c'est un « oui » à l'accession en LFH qui en sort suite à un vote du conseil d'administration du club à lunanimité.

L'équipe fanion du HBCC évoluera donc en LFH pour la saison 2016/2017, seul club de handball à ce niveau dans la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Le HBCC compte aujorud'hui 250 licenciés, l'équipe masculine évolue toujours en Pré-nationale et la réserve féminine, montée en Nationale 3 en 2015, effectue un très beau parcours.

Pour continuer à parfaire sa structuration, le club fait de la formation des jeunes une priorité dynamisée par l'arrivée de Jean-Etienne Mattiuzzo en 2014. Pour la saison 2016/2017 le HBCC participera à l'ouverture d'une section sportive au collège de Celles-sur-Belle et à la mise en place d'un centre de formation (en collaboration avec la FFHB pendant un an).